Le crédit d’impôt pour l’isolation thermique extérieure

L’isolation thermique par l’extérieur permet de gagner en confort et de diminuer la consommation énergétique. Cependant, les travaux coûtent cher. Pour inciter les foyers à isoler leur maison, l’État a mis en place diverses aides financières, dont le crédit d’impôt, la TVA réduite à 5,5 % et les différentes primes. Zoom sur le crédit d’impôt pour l’isolation thermique extérieure.

Le crédit d’impôt pour l’isolation thermique extérieure, quel est le principe ?

Le coût de l’isolation thermique extérieure est assez conséquent. Selon l’état des murs, les matériaux utilisés, le coût de la main-d’œuvre et la méthode d’isolation, le prix de l’isolation thermique par l’extérieur varie de 90 à 150 euros le m2. Nous comptons environ 8 000 à 12 000 euros TTC pour une isolation thermique extérieure d’une maison de 100 m2.

À ce prix, beaucoup de foyers font marche arrière à réaliser les travaux. C’est pourquoi l’État a mis en place le crédit d’impôt pour les aider financièrement. En effet, le crédit d’impôt sert à inciter les foyers à faire des travaux de rénovation énergétique. Cela favorisera ainsi rapidement la transition énergétique.

Qui peut bénéficier du crédit d’impôt pour l’isolation thermique par l’extérieur ?

Il existe certains critères à respecter pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt pour l’isolation thermique par l’extérieur, que vous soyez en Val d’Oise, dans les Yvelines ou ailleurs.

D’abord, il faut que vous fassiez appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Vous pouvez en contacter un sur de nombreux sites.

De la même façon, il faut que l’isolant employé possède une résistance thermique supérieure ou égale à 3,7 m2 K/W. Cela certifie que l’isolant peut très bien résister à la chaleur. Vous pouvez demander des conseils au vendeur ou vérifier l’étiquette de l’isolant pour le savoir.

Quel est le montant du crédit d’impôt pour l’isolation thermique par l’extérieur ?

En 2018 et en 2019, le crédit d’impôt était à hauteur de 30 % du coût du matériel et celui de la pose de l’isolant. Depuis 2020, le crédit d’impôt à 30 % n’existe plus. Il a été remplacé par un forfait selon le type de chantier. Il est limité à 75 % du montant total des dépenses. Les ménages modestes auront une prime forfaitaire. Les autres ménages auront un crédit d’impôt forfaitaire.

Dans tous les cas, le crédit d’impôt maximum que vous pouvez avoir pour une isolation des murs par l’extérieur est de 150 €/m2.

Quels sont les avantages de faire une isolation thermique par l’extérieur ?

L’isolation thermique par l’extérieur présente de nombreux avantages. Avant tout, cette technique est performante. Elle assure une bonne performance énergétique et vous fait gagner en confort. Elle supprime également les ponts thermiques.

En effectuant une isolation thermique par l’extérieur, vous aurez aussi l’occasion de faire un ravalement de façade.

Par ailleurs, l’isolation thermique par l’extérieur n’a aucune répercussion sur la surface habitable. À la différence de l’isolation par l’intérieur, celle-ci ne diminue pas votre espace. C’est donc une bonne alternative si vous avez une maison aux dimensions réduites.

Autres articles